Archives de catégorie : J’ai testé pour vous

Un nouveau produit en rapport avec le thé, le café ou la gastronomie bio équitable ? Pas de panique, je l’ai testé pour vous !
Ce ne sont pas des billets sponsorisés mais seulement mon point de vue impartial et impitoyable.

Nouvelle gamme Arbre à thé chez Body Shop

Si vous appréciez les gammes Body Shop, votre salle de bain ressemble surement à un jardin tropical : beurre de karité, huile d’Argan, Aloé vera, mangue, vanille bourbon, bref, une symphonie de senteurs douces et enivrantes. Cette fois, The Body Shop se rend en Asie pour découvrir les vertus de l’Arbre à thé, et comme The Body Shop ne fait pas les choses à moitié, il nous propose pas moins de 12 produits aux vertus purifiantes pour une véritable Mission Peau Nette ! Et tout y passe : du nettoyant à l’exfoliant en passant par les masques et autres lotions de nuit, la totale quoi. La gamme Arbre à thé riche en vitamines C contient de l’huile de Tamanu connue pour ses vertus hydratantes, de l’huile d’arbre à thé citronnée qui nous laisse deviner le délicat parfum des produits et de l’huile d’Arbre à thé biologique issue du commerce équitable pour ses antioxydants reconnus contre le vieillissement et son action antipollution.

the-body-shop-tea-tree-skincare-range-482x298

Share

Les astuces de Super Café : mon évier sent mauvais…

Semaine de dingue : 3 jours de courbatures dues aux 35min de footing de dimanche, 48h à courir après des enfants surexcités à l’approche des vacances, un apéro improvisé pour 10 personnes en 30min top chrono courses comprises, pas grave y’a la grasse mat’ de mercredi… Ah non en fait, le livreur du frigo est déjà là ! Arf, j’avais pourtant prévu de faire de la place donc déménagement de cuisine express(o), et retour au dodo. Pour 10min en fait puisque la cuisinière a fait son entrée, bref il est maintenant trop tard pour se recoucher… C’est l’heure des révisions de concours, j’irais bien me cacher en bibliothèque mais j’ai 4 machines à étendre et 3 à repasser (faut peut-être que j’arrête d’acheter des vêtements) donc je reste à la maison, et tente de prendre un peu d’avance sur mes articles pur-café mais Paf! Il est déjà 20h10 et c’est l’heure de Plus Belle La Vie… La fin de semaine aurait pu être plus calme, sauf que j’ai toujours du retard sur mes articles, que ma valise n’est pas prête et que j’ai BESOIN de cet apéro avec Chlotilde avant de partir en colo.

Pffff, tout ça pour vous dire que je n’ai pas eu le temps de faire la vaisselle cet an-ci. Et mon évier de cuisine crie à l’abandon, me menace d’appeler « sos évier maltraité », et commence à dégager une odeur sérieusement inquiétante… Ne sachant plus comment m’en sortir, j’ai même envisagé d’arrêter de manger ! Enfin juste 5 min, après la gourmandise a repris le dessus et mon problème n’a fait qu’empirer… Ce matin, décidée à ne plus me laisser envahir, j’ai regardé mes plats à four grassouillets droit dans les yeux et j’ai gagné ma première bataille, le souci, c’est qu’en dessous des couches de vaisselles, l’évier s’était bouché… Et là, plus rien ne pouvait retenir la colère latente emmagasinée toute la semaine : je me suis mise à hurler sur mes verres à pieds, insulter Bo mon lavabo, et me suis presque étranglée de rage. J’étais au comble de l’énervement, à deux doigts d’une crise de larmes quand Super Café est apparu dans un nuage de mousse avec sa cape dorée sur un air de Vincent Lagaff :

« On a les lumières, on a la sono, les paroles c’est pas un problème, la chorégraphie, je vous la fait ! »

-« Ma chère PurSarra, me dit-il alors, tu sais bien qu’il faut prendre soin de Bo ton lavabo !

– Ouais bon ça va je sais, si tu viens pour me faire la leçon tu peux repartir d’où tu viens, et embarque Lagaff avec toi pendant que tu y es !

– Mais non PurSarra, t’inquiète je vais arranger ça »

Et d’un coup de cape dorée, Super Café a fait disparaître la vaisselle de mon évier. Il s’est débarrassé des petits trucs qui bouchaient l’évacuation en surface pour enlever l’eau et s’est dirigé vers cette bonne vieille cafetière qui avait tourné une bonne partie de la matinée. Il a ouvert la donzelle, récupéré le filtre, et répandu son contenu dans les deux bacs de Bo le lavabo. Là, il a pris une éponge et s’est mis à surfer sur les parois, quel coup de rein ce Super Café ! Époustouflée par le spectacle je me trémoussais devant mon évier en admirant sa cape dorée. Puis il a ouvert l’eau et a rincé Bo qui ne s’était pas senti aussi beau depuis bien des jours… Super Café a sorti son pistolet pour évacuer les derniers grains de café et le tour était joué ! Avant de partir, il m’a donné quelques conseils.

– « Bon alors PurSarra, tu te sens mieux maintenant ?

– Oh ouais Super Café, t’es vraiment trop cool ! Tu veux pas me dire où t’as acheté ta cape dorée ?

– Ecoute PurSarra, inutile de te dire que tu dois faire ta vaisselle au fur et à mesure pour t’épargner toute crise de panique, mais en plus, tu peux vider régulièrement ton marc de café dans l’évier pour faciliter l’évacuation : les petits grains te débarrassent des petits obstructeurs, dégraissent tes canalisations et empêchent toute mauvais odeur de s’installer dans tes conduits. Tu peux aussi comme pour ta cuisinière te servir du marc comme dégraissant !

– Oh merci Super Café, et au fait pour ta cape… »

Mais Super Café s’était déjà enroulé dans sa cape dorée avant de disparaître dans un plouf au beau milieu d’un nuage de mousse. Le saligaud, je suis sûre que tout est dans la cape…

Allez, à bientôt, et prenez soin de Bo !

Share

Christophe Willem sait faire du bon café

Christophe nous invite pour son « Coffee Tour » d’avril à juin 2010. Quand j’étais petite (ça doit faire sourire ceux qui savent que je fais approximativement 1m2), j’imaginais 2010 comme un horizon lointain, une époque électrique et pop où je conduirais une voiture dans les airs…

On n’est pas si loin de mes fantasmes de petite fille avec Sir Willem. Dès les premières notes, Christophe nous plonge dans un monde féerique électrisé aux rythmes futuristes, bercés par sa voix angélique et ses mélodies aériennes. Sa voix me fait presque l’effet d’Elvis sur « Love me »… Cette voix juvénile qui prend parfois des accents délicatement rauques. J’aime ces rythmes mécaniques, ces sons tout droit sortis d’un jeu vidéo, sa poésie naïve et délicate. Caféine me fait l’effet d’une drogue délicieuse et m’enivre comme le cinquième expresso de la journée. Au départ on n’ose pas parce que c’est trop et puis l’appel de la caféine est plus fort que tout. Aux premières gorgées on se dit qu’on n’aurait pas dû, puis on se laisse porter, envahir par sa volupté sans atteindre l’overdose prit d’un léger étourdissement.

L’homme en noir aurait-il un goût de Moka Sidamo ?

Yes you can stay for coffee… mais du pur café s’il te plaît !

Places en vente dans les points de vente habituels dès le 25 septembre 2009.

Share

Ariete et moi, on a testé le café BIO Pérou Cocla

Ariete et moi, on aime le café ! Et comme on aime aussi faire partager nos péchés mignons, on a décidé de vous parler de notre café favori du moment : le café du Pérou bio équitable de la coopérative Cocla.

A chaque nouveau café, Ariete en frémit d’impatience. Je la fais toujours chauffer un peu avant et pour qu’elle soit bien prête, je fais même couler un expresso à vide.

Nous, on préfère le prendre en grain notre Pérou, comme ça on définit nous même la mouture. Ariete est une puriste… Mais il existe aussi en café moulu, en dosette souple et en dosette expresso ESE.

Pourquoi le Pérou ? Simplement parce qu’il est cultivé à haute altitude au Sud-Est du pays. La coopérative Cocla est implantée dans la vallée des Incas, les caféiers sont cultivés de part et d’autre de la cordillère des Andes sur un terroir riche en composés organiques et minéraux. En plus, les fruits sont traités par voie humide, réservé aux meilleurs crus !

Avec Ariete, on adore jouer les caféologues… petite leçon :

D’abord, on vérifie la consistance de la crème : elle doit être épaisse, de couleur marron moyen, légèrement striée. Si elle est trop claire, on repasse au moulin ! Ariete, ce qu’elle aime dans le Pérou Cocla c’est la finesse du grain qui chatouille tous ses pores, sa longueur en bouche qui la parfume toute entière, et une légère acidité qui l’émoustille.

Ensuite, prenez le chapeau de l’expert. Laissez un peu refroidir votre café en humant délicatement ses arômes : découvrez alors quelques notes florales et fruitées avec un léger soupçon de cerise. On apprécie sa rondeur qui offre un excellent équilibre. A la cuillère, on s’attarde sur sa robe, claire et homogène.

Et maintenant, réveillons les papilles ! Faîtes « rouler » le café en bouche pour découvrir la mesure de sucré, de salé, l’acidité et l’amertume. Et pour se la péter royalement, on analyse l’arôme… par voie rétro-nasale ! Aspirez un peu d’air et expirez délicatement par le nez, les composés volatils remontent vers la muqueuse olfactive et se dévoilent au moment de l’expiration.

Pour finir, évaluez la longueur en bouche, le Pérou Cocla est exceptionnel de ce point de vue !

Bonne dégustation !

café espresso

Ariete et moi (photo de droite : copyright Sylvianne Lacuilière)

Share

Mon été café bio : mon handpresso et moi

Cette année pour mes 26 ans, j’ai été sacrément gâtée ! Juste avant de partir courir après des enfants tout l’été j’ai fait un petit tour à Guilherand-Granges voir la « Pur-cafe family team ». Quelques instants de détente avant quelques semaines intenses que j’attendais avec impatience.

Quand je pars en colo, je sais que le monde va s’arrêter de tourner pendant plusieurs semaines : ma maman va se demander si je suis encore en vie, mes amis n’auront pas de réponse à leurs messages, il pourrait bien y avoir une guerre bactériologique que je n’en saurais rien à moins d’être évacuée, bref, quand je pars en colo, plus rien n’existe que les marmots qui me font suer toute la journée.

Seulement, cette année Pur-Samy, Pur-Hélène et Pur-Alice ont trouvé le moyen de me faire penser à eux et à Pur-cafe.com tout l’été entre deux poules-renards-vipères et une veillée « Qui est qui ? » : ils m’ont offert, … attention roulement de tambour… une HANDPRESSO !!!

Vous savez ? Ce petit bijou qui vous permet d’obtenir un véritable expresso où que vous soyez ! Une envie de pic nic ? Pas de panique : un thermos d’eau chaude, quelques dosettes expresso ESE et vous êtes le roi de l’après-midi ! Souvent, je suis étiquetée miss gadget entre mon accroche sac, mes tampons encreurs « sarradridi approved » et mon briquet solaire mais là, c’était la grande classe !

On m’a d’abord demandé si ce si bel objet n’était pas un vibromasseur. Et puis en regardant de plus près, on en venait peu à peu à : « quoi ?! Dis moi pas que tu peux faire du café avec ce truc ?! Mouais moi j’y crois pas, je vais faire une cafetière plutôt… »

Je voulais prendre le temps, faut dire que je n’avais pas de bouilloire sous la main, alors je suis partie faire les courses et j’ai fait le plein de thermos. Un matin, je l’ai enfin sortie. Et au premier essai, le public fut conquis ! On était cinq directeurs de colo à ce moment là sur le centre, ils ont tous testé, et à un moment, il a même fallu pomper ! Bah ouais, c’est bien beau de vouloir une si jolie mousse sur le bord de sa tasse mais il faut faire monter la pression, et je vous avoue que les 42 (représente !) coups de pompes multipliés par 5 directeurs plus 3 VIP dans le bureau ça fait un peu mal au bras, surtout quand on fait 1m42, 46 kilos (au prochain article je donne mes mensurations) et que le sport n’est pour vous qu’une vaine croisade mille fois abandonnée (ah ça vaut peut-être moins le coup là).

N’empêche qu’à chaque fois, l’expresso est une réussite totale, tiens je vais m’en faire un du coup. Une petite dosette ESE bio comme sait si bien les faire pur-cafe.com, un peu d’eau chaude, 42 coups de pompes et le tour est joué ! Pourtant j’ai mon Ariete à la maison mais bon, je me suis habituée à mon petit gadget de l’été !

Bonne dégustation !

machine expresso handpresso

Share

Je teste pour vous : Gommage au café bio Thémis

Dans ma fabuleuse quête de produits dérivés au thé et au café bio, j’ai découvert les produits Thémis et notamment leur Gommage Couleur Café  :  première ligne de soins cosmétiques garantie biologique et équitable.

Attention, ceci n’est pas un billet sponsorisé, ce n’est que mon avis personnel, impartial et impitoyable. Si il est positif, tant mieux, sinon, tant pis…

Intriguée par les vertus du café en matière cosmétique, j’ai décidé de me lancer dans l’aventure et après une petite semaine d’attente cet instant gommage m’a doucement propulsée vers le nirvana…

L’ouverture du pot fut un instant de pur-délectation ! Une délicieuse odeur de crème au café a envahi mes narines si bien qu’il m’a fallu quelques minutes pour retrouver mes esprits et ne pas tomber dans la cosmétophagie…

Le lendemain matin, je me suis lancée. Première constatation, la texture crème est infiniment légère et onctueuse, du coup je n’y suis pas allée avec le dos de la cuillère… Ensuite, l’épaisseur du grain est impressionnante, le gommage est donc très efficace mais tout en douceur grâce à l’alliance du beurre de cacao bio et de l’huile de sésame. D’expérience, c’est le meilleur gommage de corps que je connaisse ! Pour vous dire, j’ai même abandonné ma procédure habituelle : crèmage et autres parfumages quotidiens pour profiter pleinement des vertus cosmétiques et du parfum du café tout au long de la journée.

Pour chaque produit, Thémis nous parle de la coopérative équitable d’où proviennent les ingrédients de ses cosmétiques.  Le café et le cacao proviennent d’une coopérative péruvienne, le sésame du Nicaragua. Le gommage couleur café, c’est un voyage dans sa salle de bain !

Bonne dégustation, euh…. crémation… euh… crémage gommage ouf !

Petit plus : la cuillère qui évite de tremper allègrement les doigts dans le pot !

Share

Chuuut, c’est un secret…de filles

Hélène en parlerait sûrement mieux que moi mais comme c’est moi qui l’ai découvert,  je souhaiterais faire les présentations moi-même. Ne me jugez pas, j’ai aussi le droit d’avoir un petit côté midinette…

Toi,  fashion victime,  girl superactive, femme actuelle®, j’ai ce qu’il te faut pour rester à la page, connaître les dernières tendances, prendre soin de ton corps ou encore séduire ton jule. Ne suis pas la masse et ses lectures de magazines formatés mais viens plutôt glaner les meilleurs « Secrets de filles » sur le site du même nom.

6 blogueuses réunies sur un seul et même webzine féminin te livrent tous leurs trucs, conseils et même un peu de leur intimité pour que tu gardes une longueur d’avance sur  tes copines.

Beauté, bien-être, forme, deco, design, garçons, sexo, shopping, tendances, psycho, culture, travail…

Tu n’auras plus d’excuse pour être à la traîne.

homepage secrets de filles

Share

La nature dans la peau !

J’en entends déjà certains fredonner mais non, cela n’a rien à voir avec  le tube de zouk machine… Cela pourrait à la rigueur avoir un rapport avec Michael Jackson mais ces crèmes-là ne font pas blanchir la peau. Parlons donc des cosmétiques naturels, écolos, en un mot : BIO.

Depuis 2 ans, ces produits ont connu un essor incroyable. L’envie de retrouver plus de naturel, la volonté de préserver l’environnement et les efforts fournis par les fabricants de cosmétiques bio ont permis à tous ces produits de se développer très rapidement. De nombreuses petites marques sont nées, les sites internet de vente de produits bio se sont multipliés et les géants de la cosmétique « conventionnelle » veulent tous leurs marques bio ou leurs gammes bio.

Pas facile de s’y retrouver dans cette nouvelle offre pléthorique. Surtout que l’efficacité n’est pas toujours au rendez-vous ou en rapport avec le prix. De mon point de vue, le plus sage est de se tourner vers les pionniers, ceux qui existent depuis 20 ou 30 ans et qui ont une véritable expertise de la cosmétique « verte » ! C’est pourquoi je voudrais citer le laboratoire Jacques Paltz qui a construit toute sa gamme de produits autour des huiles essentielles depuis les 70’s.

logo laboratoires Jacques Paltz

Particulièrement puissantes, les huiles essentielles permettent d’obtenir des soins très efficaces  qui respectent votre peau. Hygiène, soins du visage, du corps et des cheveux, produits pour le sport, le labo Jacques Paltz propose un catalogue de 60 soins et d’une centaines d’huiles essentielles pures ou en composés. Une petite astuce, les huiles essentielles sont idéales pour lutter contre le retour de l’acné suite à l’exposition au soleil estival. Faites le test !

S’il vous fallait une autre garantie d’engagement et de sérieux, sachez que le laboratoire Jacques Paltz est également co-fondateur de la charte Cosmébio qui définit les règles de certifications des cosmétiques bio.

Alors à vos tubes !

Share

Du Commerce Equitable et du Bio avec le Blog Equitable

logo blog équitableVous allez me dire : encore un blog sur le bio et le commerce équitable ? Eh bien oui, mais cette fois il est bien possible qu’il s’agisse d’un des meilleurs.
Lancé fin 2007 par une véritable « consommatrice responsable », Lisa Leroy, le blog du commerce équitable et du bio www.leblogequitable.com est un nouvel espace d’échange unique (et indépendant) où les passionnés et les curieux du commerce solidaire et des produits naturels peuvent communiquer et débattre autour de nombreux thèmes (quotidiennement proposés).

Qu’est-ce que le commerce équitable ? Où peut-on trouver des produits bio ? (moi j’ai une petite idée là-dessus) Comment intégrer une démarche éthique et équitable dans son comportement d’achat ?
En résumé : Tout ce qu’il faut savoir sur le commerce équitable et comment s’engager au quotidien pour consommer naturel, préserver la planète et améliorer les conditions de vie de ces millions de producteurs.

Actualité, gestes citoyens, bons plans du bio et du commerce équitable, recettes, reportages video… Lisa vous propose le plein de rubriques pour apprendre les principes du commerce équitable, la cuisine bio et comment adopter un comportement un peu plus écolo dans la vie de tous les jours.

Et avant d’aller faire un petit tour sur www.leblogequitable.com, reprenons tous ensemble cette petite maxime : « pour que demain soit plus juste qu’aujourd’hui, partageons ensemble notre passion du monde, de l’homme et de son travail ! »

Share