Destination thés cafés, tisanes, sucres et cacaos bio et équitables.
Boutique 100% BIO
Trouver un produit :
  

CAFE

THE

AUTOUR DU THE / CAFE

ESPACE PROFESSIONNEL


Thés rares et prestigieux

Accueil »  Encyclopédie du Thé »  La Consommation du Thé à Travers les Âges

Le thé à travers les âges

Il a existé différentes manières de déguster le thé, chaque période correspond à un type de consommation . Certaines régions du monde ont conservé des techniques ancestrales de préparation :

L'âge du thé bouilli

Brique de thé Tuocha Sous la dynastie Tang (618-907), le thé était bouilli . On en préparait des briques (du thé compressé) que l'on transportait facilement sur les routes de la Chine du Nord à la Mongolie et de la Chine du Sud-Ouest au Tibet. Ces routes marchandes avaient la particularité d'être bien longues et périlleuses, des milliers de kilomètres dans les cols de très haute altitude fréquentés par des caravanes de chameaux ou de yacks. Ces briques servaient de valeur d'échange, une « monnaie » qui devenait de plus en plus précieuse à mesure que l'on s'éloignait des lieux de production. Les chinois faisaient commerce avec les « barbares du Nord » en échangeant du thé contre des chevaux, c'était dit-on, leur seul moyen de s'en procurer, et de garder leurs voisins en respect...

En Mongolie on échangeait le thé contre des chevaux et des fourrures, au Tibet, contre des minéraux et des peaux de yacks . Pour préparer le thé, on chauffait d'abord les briques pour les émietter, puis on faisait griller la poudre obtenue pour des raisons d'hygiène ce qui donnait au thé un goût plus agréable. La poudre était ensuite bouillie avec des miettes de sel et du gingembre. Le breuvage obtenu, épais et corsé se partageait dans le même bol. Les tibétains qui découvrirent le thé à cette époque, le consomment encore ainsi aujourd'hui avec une pointe de lait de yack ou de vache.

L'âge du thé battu

préparation du thé matcha au fouet Sous la dynastie Song (960-1279), le thé était écrasé par une meule pour prendre la forme d'une très fine poudre . Avec un fouet en bambou, cette poudre était battue dans l'eau chaude, on obtenait alors une fine mousse parfumée, servie dans un grand bol commun. Le thé est encore consommé de cette manière au Japon, on le nomme matcha.

A la fin du 12ème siècle, une véritable culture du thé commença à se développer au Japon.

L'âge du thé infusé

Théière dynastie Ming Sous la dynastie Ming (1368-1644), le thé reste sous forme de feuilles que l'on laisse infuser dans l'eau chaude . C'est ainsi que l'on utilise de nouveaux ustensiles, fruits d'un artisanat précieux et raffiné : bouilloires, théières et petites tasses permettant d'exhaler l'odeur et la saveur du nectar. Les thés sont alors distingués selon leur origine, couleur et aspect des feuilles et pouvaient être savamment façonnés en aiguilles, perles ou fleurs.

C'est à cette époque que le thé fut introduit en occident ce qui explique que nous continuons de le consommer de cette manière.


cadeaux gratuits, livraison 24h offerte, remise fidélité 3%, paiement sécurisé
Mon panier
Articles: 0
Total: 0.00
 Récupérez votre panier