Pur-cafe.com, le combat continue (Et le Blog redémarre !)

Voilà une quasi éternité que le blog Pur-cafe était resté figé, désespérément statique, aucun nouvel article, aucun signe de vie. Oui c’est vrai, il y a eu plusieurs petites modifications de design, une compatibilité avec les mobiles, de multiples mises à jours de sécurité et autres petites améliorations mais pas de nouveau contenu depuis fort longtemps…

Par manque de temps ? C’est sûr car depuis le départ de Pur-Sarra il y a de cela des années, le blog Pur-cafe était resté orphelin de sa créativité sans limite et de sa bonne humeur, mais peut-être aussi par dépit… Parce que le marché du thé et du café, déjà fort vérolé à l’époque par les sirènes du marketing et de la publicité est devenu encore plus flou et complexe aujourd’hui. Le café est plus que jamais un produit décliné à l’infini, trop souvent surindustrialisé, bardé de pseudo labels créés et promus par de nombreux acteurs agroalimentaires surpuissants.

L’utilisation exclusive des filières Bio et Equitables qui nous différenciaient hier par leur dimension artisanale est aujourd’hui noyée parmi les trop nombreuses filières « bio industrielles » gavée des capitaux et des lobbies des multinationales de l’alimentaire, flirtant avec les limites des labels qui au final ne représentent plus de garanties quant à la qualité réelle des produits.

Goûts formatés, mélanges de mauvais cafés pour compenser leurs faiblesses, torréfaction trop poussée et/ou agrémentée de sucre et de matière grasse pour améliorer la saveur… Les astuces sont nombreuses et plus que jamais utilisées pour cacher la très faible qualité de la majorité des cafés que l’on nous propose en 2021. Et le café bio en grain n’est malheureusement pas à l’abri de ces dérives…

On trouve cela incongru pour le vin, les fruits et légumes ou encore les cosmétiques que nous consommons mais nous l’acceptons pour le café… La propagande de l’industrie café oeuvre décidement de manière insidisieuse mais terriblement efficace à l’image de l’industrie du soda ou du sucre en général.

Voilà voilà. Les choses ne s’améliorent pas et continuent même d’empirer. Cela changera peut-être un jour à l’image d’autres produits de notre consommation courante mais en attendant il nous faut rester critique. Quand vous achetez du café, ne vous focalisez pas uniquement sur le goût. Tentez de vous renseigner sur la société qui l’importe et qui le torréfie. Essayez également de ressentir les effets du café sur votre corps. Un mauvais café est souvent trop torréfié et entraîne généralement des brûlures d’estomac au-delà de 2 à 3 cafés par jour. Il est également souvent mélangé à du robusta moins cher mais également beaucoup plus caféiné et aura tendance à vous énerver plus qu’à vous stimuler.

Enfin concernant le goût, ne recherchez pas toujours exclusivement l’arôme basique de caramel ou de cacao. Le café c’est bien plus riche que cela en terme de saveurs. N’ayez pas peur du goût légèrement acidulé d’un café à la torréfaction modérée, des arômes fruités d’un café du Pérou, des arômes floraux d’un Sidamo d’Ethiopie etc. Osez la dégustation des cafés Pure Origine et découvrez leur singularité enthousiasmante et oh combien plus enrichissante que ce que toutes les sirènes du marketing pourront vous proposer.

Soyez exigeants, Revenez aux Sources du Thé et du Café !

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *