Ariete et moi, on a testé le café BIO Pérou Cocla

Ariete et moi, on aime le café ! Et comme on aime aussi faire partager nos péchés mignons, on a décidé de vous parler de notre café favori du moment : le café du Pérou bio équitable de la coopérative Cocla.

A chaque nouveau café, Ariete en frémit d’impatience. Je la fais toujours chauffer un peu avant et pour qu’elle soit bien prête, je fais même couler un expresso à vide.

Nous, on préfère le prendre en grain notre Pérou, comme ça on définit nous même la mouture. Ariete est une puriste… Mais il existe aussi en café moulu, en dosette souple et en dosette expresso ESE.

Pourquoi le Pérou ? Simplement parce qu’il est cultivé à haute altitude au Sud-Est du pays. La coopérative Cocla est implantée dans la vallée des Incas, les caféiers sont cultivés de part et d’autre de la cordillère des Andes sur un terroir riche en composés organiques et minéraux. En plus, les fruits sont traités par voie humide, réservé aux meilleurs crus !

Avec Ariete, on adore jouer les caféologues… petite leçon :

D’abord, on vérifie la consistance de la crème : elle doit être épaisse, de couleur marron moyen, légèrement striée. Si elle est trop claire, on repasse au moulin ! Ariete, ce qu’elle aime dans le Pérou Cocla c’est la finesse du grain qui chatouille tous ses pores, sa longueur en bouche qui la parfume toute entière, et une légère acidité qui l’émoustille.

Ensuite, prenez le chapeau de l’expert. Laissez un peu refroidir votre café en humant délicatement ses arômes : découvrez alors quelques notes florales et fruitées avec un léger soupçon de cerise. On apprécie sa rondeur qui offre un excellent équilibre. A la cuillère, on s’attarde sur sa robe, claire et homogène.

Et maintenant, réveillons les papilles ! Faîtes « rouler » le café en bouche pour découvrir la mesure de sucré, de salé, l’acidité et l’amertume. Et pour se la péter royalement, on analyse l’arôme… par voie rétro-nasale ! Aspirez un peu d’air et expirez délicatement par le nez, les composés volatils remontent vers la muqueuse olfactive et se dévoilent au moment de l’expiration.

Pour finir, évaluez la longueur en bouche, le Pérou Cocla est exceptionnel de ce point de vue !

Bonne dégustation !

café espresso

Ariete et moi (photo de droite : copyright Sylvianne Lacuilière)

Share

4 réflexions au sujet de « Ariete et moi, on a testé le café BIO Pérou Cocla »

  1. @mr imper : chose promise chose due, la réponse a été publiée, à toi de la retrouver

    @Hélène : c’est un foulard qu’elle aurait du porter ! je crois que ma pauvre Ariete a la grippe A, elle refuse de faire du café, je suis désespérée… je vais tenter un détartrage mais sinon, faudra l’emmener chez le docteur :¨(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *