Le marc de café m’a sauvé d’une attaque de fourmis !

Pouilly sous Charlieu, 23 février 2009, 6h24 heure locale

Après un doux week-end familial, je profite de mes derniers instants avant de grimper dans un train. Portée par élan de bonté fraternelle, je me suis levée pour accompagner ma sœur à l’école. C’est là que tout a commencé…

Chaussons aux pieds, je mets la cafetière en route pour déguster mon expresso du matin, puis je me dirige vers la salle de bain. Et là, horreur malheur ! Un commando de fourmis m’en interdit l’accès. Deux colonnes armées arrivent d’un pas ferme de la buanderie et barricadent l’entrée des toilettes et de la salle de bain. Ayant quelque aversion pour la petite bête mais me refusant au génocide, je prends mon ordinateur et part à la recherche de la solution miracle qui m’en débarrasserait sans les exterminer. C’est comme ça que j’ai découvert le remède magique anti-fourmis : le marc de café !

Il suffit de récupérer du marc de café un peu humide et de faire un cercle autour de leur issue comme une barrière de CRS en pleine manif’. Ajoutez quelques bouts d’allumettes (le souffre, ça pardonne pas…) Et ça marche ! Je les ai vues hésitantes, comme déboussolées par du gaz sarin, rebrousser chemin comme terrassées par un ennemi invincible mouhouhahaha ! De peur que le chauffage au sol ne détruise mes plans, j’ai rajouté un peu de gros sel humidifié pour renforcer mes lignes d’attaques, puis j’ai juste eu le temps d’avaler mon moka sidamo avant d’ accompagner ma douce sister à l’école.

Un quart d’heure plus tard, me voilà de retour au QG pour constater les effets de ma guerre de position. J’ai tressailli en voyant que les lignes avaient été percées mais fut vite apaisée devant le nombre amoindri de mes ennemies qui n’avaient pas résisté à mes lignes de défense. J’ai renforcé de nouveau mes tranchées en relief et m’apprêtais à reprendre possession de ma salle de bain. Pourtant j’ai failli flancher. Il n’en restait que quelques unes mais il s’agissait des dernières amazones et j’ignorais si mes parades viendraient à bout de leur ténacité. Il m’a fallu braver leur regard pour me mettre à nu et redevenir maître de ma salle de bain.

Je suis venue aux nouvelles le soir même et aux dires de ma petite maman, plus aucune trace de mes braves guerrières et pas un cadavre à l’horizon !

Encore une mission réussie pour Pursarra et ses dosettes magiques !

marc de café insecticide

Share

Une réflexion au sujet de « Le marc de café m’a sauvé d’une attaque de fourmis ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *