Grino et l’expansion du café (chapitre 3, partie 1)

Quand Grino m’a raconté cet épisode de l’expansion du café, autant vous dire que j’étais perplexe… Le coup du grain de café qui parle ça passe. La course poursuite entre les rayons du supermarché, j’avais même apprécié. Et puis, il m’a fait le coup de « Last action hero » dans l’épisode précédent mais là, ça dépassait tout rationalité…

Grino est un peu étourdi. Être aspiré par des bouquins, ce n’est pas de tout repos. En reprenant ses esprits, notre petit grain de café tente de décoder les images qui l’entourent : de l’alcantara beige, un pommeau de vitesse, un mystérieux clavier lumineux qui affiche des chiffres, mais… serait-ce possible ?!

clavier-lumineux1

Grino est dans une voiture ! Et pas n’importe laquelle… Grino s’approche avec circonspection du clavier, appuie sur un bouton, pas de réponse… Il en tente un autre… des étincelles jaillissent, la voiture s’anime et Grino se croit retourné dans « Last action hero ».

Quand il se réveille, il est au milieu d’un nuage de fumée dégagée par la voiture, il ne trouve pas de bouton pour ouvrir la portière mais elle s’ouvre toute seule, en hauteur. Il saute péniblement du véhicule, il est gris, on dirait…

dolorean-fumante

Vous l’avez reconnue n’est-ce pas ? Et oui il s’agit bien de la DeLorean de Retour vers le futur ! Vous comprenez ma perplexité maintenant ?

Grino retourne dans la DeLorean, selon le clavier, nous sommes en 1555, dans la cour d’une maison qui semble abandonnée. Grino sort et avance vers la rue. Une fois sur le trottoir il aperçoit un groupe de personnes avec des grandes robes, ce sont des hommes, intrigué il commence à les suivre. La petite troupe entre dans un café, on y trouve toutes sortes de gens, des européens et des orientaux, buvant du café. Grino est tout à son émerveillement quand il entend au-dessus de sa tête :

« – C’est un bien bel endroit que ce … comment l’appellent-ils ? un café, n’est-ce pas ?

oui, c’est le premier établissement de ce type dans le monde entier, et il faut venir à Istanbul pour le découvrir.

– ah, c’est une véritable expérience, et le breuvage n’a quand même rien à voir avec le café que l’on boit chez nous !

– et bien oui mon ami, vous ne savez pas qu’on l’ébouillante ici avant de le charger sur les bateaux qui le portent vers nos contrées ?

– quelle infamie !

– c’est une précaution, les turcs ne souhaitent pas voir germer sur notre sol les graines d’un si précieux breuvage. Il est produit au Yémen et en Éthiopie et minutieusement contrôlé par les sultans turcs qui veulent conserver le monopole de la production et de son exportation. »

Grino en sait assez, il retourne à la Delorean et se demande en quel lieu et à quelle époque il doit se trouver pour ses prochaines découvertes.  Sauf qu’il n’y comprend rien à ce clavier… Il appuie au hasard, le compteur s’affole, il affiche 1669 et la DeLorean s’anime à nouveau…

retour-vers-le-futur

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *