Les couleurs des thés : à la rencontre du thé blanc

Le thé blanc est un thé non fermenté, et il est sans conteste le plus subtil des thés. Ne subissant que très peu de transformation, il est le thé qui se rapproche le plus de la feuille de théier fraîche. Composé exclusivement des très jeunes pousses et de bourgeons,  c’est un thé rare et précieux dont la cueillette s’effectue à l’aube, au début du printemps, pendant seulement quelques jours.

Le thé blanc est le thé élégance et fraîcheur par excellence, ses notes douces en font un thé idéal pour une première expérience de dégustation de thé réussie. Par ailleurs, sa faible teneur en théine en fait un thé apprécié en fin d’après-midi et en soirée.

Le thé blanc est le thé dont la concentration en antioxydants est la plus élevée.

Cela s’explique sans doute par le peu de transformation que la feuille de thé subit. Il est donc un thé réputé excellent pour la santé, et on lui attribue des qualités encore plus grandes qu’au thé vert.

Le thé blanc aurait donc entre autres la capacité de combattre le vieillissement, de lutter contre le cancer et les maladies cardiaques. Il serait aussi efficace contre la plaque dentaire et l’obésité.

Transformation du thé blanc

Voici les deux seules étapes nécessaires à la transformation du thé blanc :

  • Le séchage à l’air libre : pour obtenir une déshydratation des feuilles aussi importante que celle des autres thés, il est nécessaire de laisser les feuilles sécher beaucoup plus longtemps : entre 52 à 60 heures. Ce processus est très délicat puisqu’il est soumis aux aléas climatiques. Les feuilles doivent être récoltées au moment opportun pour pouvoir être séchées sans craindre pluies et humidité.
  • Une torréfaction de quelques minutes est ensuite nécessaire pour stopper l’action des enzymes et éviter tout début de fermentation.

Les thés blancs, comme les autres thés, se dégustent nature ou parfumés : découvrez en boutique un thé blanc bio nature, le Bai Mu Dan, et un thé blanc parfumé à la fleur d’Osmanthus, le Ya Cha Osmanthus.

Réussir l’infusion du thé blanc

Le thé blanc doit être infusé dans une eau chauffée entre 60 à 80°. 7 à 20 minutes sont alors nécessaires pour laisser tous les arômes du thé blanc s’épanouir dans votre tasse. N’oubliez pas qu’il est possible de faire plusieurs infusions avec les mêmes feuilles. Pour cela, il suffit de doubler le temps à chaque infusion. Les infusions successives vont permettront de découvrir toutes la finesse des saveurs que cache le thé blanc.

Bonne dégustation !

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *